La charte du festival

Les principes

La manifestation a pour objectif de diffuser la permaculture et la transition là où elles s’expérimentent, dans un esprit d’appropriation par le plus grand nombre. C’est pourquoi le festival met un point d’honneur à accueillir principalement le grand public, parallèlement aux amateurs éclairés ou aux professionnels. 

Si le festival « RêveSolutions » milite activement pour la transition et la permaculture, il n’est inféodé à aucun courant  idéologique, ni à aucune organisation. Il coopère et travaille en toute fraternité et indépendance avec les structures amies, sur des bases égalitaires.

Toute personne militant activement pour le festival, en accord avec la présente charte, est considérée de plein droit adhérente au collectif  « RêveSolutions » qui se réserve néanmoins le droit de refuser un membre selon les modalités qu’il aura définies, notamment celles qui contreviendraient manifestement aux principes éthiques portés par ses membres et ceux de la permaculture.

C’est en voyant croître depuis quelques années le nombre d’initiatives locales et actions sociaux-économiques environnementales que nous est venue l’idée d’organiser un événement grand public autour de ces thématiques.

Le festival « RêveSolutions», ce sont deux jours de rencontres, deux soirées et des échanges pour développer l’esprit permaculture sur notre territoire et offrir à ses citoyens l’accès à un mode de vie plus autonome et proche de la nature.

L’organisation

Le festival étant l’une des activités du collectif  « RêveSolutions » qui en est l’organisateur, la participation à son organisation est conditionnée à l’accord du collectif, lequel prend souverainement toute décision utile à ses objectifs.

À cet effet, le collectif « RêveSolutions » se dote d’un conseil collégial décisionnaire réparti en référents(es) selon les différents pétales de la permaculture. Celui-ci regroupe, les membres actifs fortement investis dans l’organisation du  festival.  Le collectif « RêveSolutions » coopte ses membres à l’unanimité. Il peut également coopter des membres nouvellement investis.

Les dates, le lieu, les conditions matérielles de réalisation de la manifestation sont fixés collectivement chaque année sur proposition du collectif «RêveSolutions » et peut être amené à annuler pour cause de météo ou autres éléments pouvant mettre l’organisation du festival en défaut.

Le collectif organisateur propose chaque année un thème fédérateur, dans un but incitatif.

L’organisation du festival comprend sa préparation (principalement dans les six mois précédant la manifestation), son déroulement proprement dit et l’après-festival. Les membres du collectif s’engagent, dans la mesure de leurs moyens, à participer à toutes les phases de cette organisation.

Conformément aux principes permacoles, le festival s’engage à agrader les lieux, dans leurs préparations (défrichage, nettoyage…), leurs installations (toilettes sèches, meubles en palette…) et leurs rangements. 

À ce titre, le collectif  « RêveSolutions » contribue à la sauvegarde et à la défense des espaces dont il dispose, notamment en collaborant étroitement avec les personnes et associations riveraines.

Le festival privilégie donc les activités économes en énergie (sauf exception, électricité modérée sur les stands, énergies douces…).

La fréquence des réunions et ateliers augmente à l’approche de la manifestation. Les participants actifs s’engagent à faire leur possible pour tenir compte de ces contraintes.

Des ateliers sont organisés en amont du festival, comportant une double fonction : permettre l’appropriation de la permaculture et de la transition au plus grand nombre, et préparer le festival.

Des groupes de travail par pétale s’organisent de manière autonome au sein du collectif, se réunissent, proposent et rendent compte de leur travail au cours des réunions générales (généralement mensuelles) qui sont décisionnaires, de préférence au consentement.

Les commissions ou groupes de travail désignent des référent.e.s (idéalement en binôme) qui coordonnent et rendent compte, sans plus d’autorité que tout un chacun. Leur responsabilité consiste principalement à garantir le fonctionnement et les missions de leur groupe.

Le partage et la rotation des tâches sont encouragés, chacun.e pouvant participer comme il-elle l’entend au niveau d’investissement souhaité. La participation au collectif implique cependant un engagement personnel minimal garantissant collectivement le bon fonctionnement du festival, y compris sur le plan de la sécurité, de la logistique et de toute activité impactante. Le collectif veille à ce que les tâches ingrates ou lourdes soient réparties en alternance, et dans un souci de mixité.

Quel que soit son implication, un acteur du festival appartenant au collectif « RêveSolutions » ou participant(e) invité(e) est responsable de son projet, du début à la fin. A son engagement répond celui du collectif qui met tous les moyens dont il dispose pour le soutenir. 

Le développement d’une politique écologique

D’un côté, nous souhaitons être en accord avec nos envies comme il est important pour nous de valoriser les acteurs locaux avec des valeurs communes aux nôtres. A travers le projet territorial du Festival, nous voulons :

  • Créer de la mixité sociale
  • Mettre en avant un univers plus alternatif et écologique
  • Être dans la continuité des actions mises en œuvre

Il est important pour nous d’essayer de montrer que de nouvelles pratiques de réflexions et d’actions sont possibles et ce grâce à la Permaculture.

Une demande croissante des citoyennes et des citoyens

De l’autre, nous voulons répondre aux besoins du citoyen : besoin de reconnexion à la nature, de se nourrir sainement et localement et d’être acteur de l’évolution de son territoire.

Nous souhaitons apporter un sentiment d’appartenance au territoire, la sensation de faire-société ensemble et l’entraide conviviale.

Il s’agit aussi de renforcer la capacité de chacun à être acteur de sa vie, de son avenir, de son quartier… et d’élargir les cercles sociaux, d’aider un tant soit peu à la construction individuelle et à la création d’un élan collectif et d’une conscience écologique.

Le temps et l’espace du festival

Un certain nombre d’espaces et d’usages se sont développés, et dont la pertinence sera rediscutée chaque année : la localisation du festival et sa date dans l’année peuvent changer en fonction des contraintes.

Les festivaliers

Le public est considéré comme acteur du festival autogéré. Celui-ci lui permet donc de participer au-delà de la consommation culturelle, en proposant son aide bénévole.

L’entrée au festival et les différentes prestations sont proposées en EURO ou ROUE à prix libre et conscient, mais respectueux !

Le festival peut proposer au moins une disco soupe de récupération bio. (Option)

Toutes les activités proposées sur site (animations, conférences, concerts, ateliers…) peuvent être  gratuites, à prix libre ou modéré, sur accord avec l’organisateur.

Les intervenant(e)s

Les animateurs(trices) et conférenciers(res) s’engagent à proposer une animation gratuite, une dégustation gratuite, et/ou une participation libre, consciente, mais respectueuse, validée en amont de la manifestation. 

Sauf exception, sur demande, l’équivalent de deux personnes (certifiées par la structure exposante) minimum par stand est souhaité.

Dans le choix des stands et animations, la préférence est donnée aux acteurs de la permaculture et de la transition, ainsi qu’aux exposants associatifs et coopératifs locaux. 

Certains intervenants invités, et venant de loin, peuvent être logés, nourris et/ou défrayés de leur transport en fonction des possibilités, conditions proposées avant leur intervention sur site.

Après accord de participation, chaque animateur, conférencier… organise son activité, dont il-elle est responsable, de l’installation au rangement, dans le respect des règles fixées par le collectif.

Le festival accepte la monnaie locale « la roue », qui ne peut être refusée, et qui peut être reconvertie en euros en fin de journée.

Modalités d’inscription pour la tenue d’un stand ou d’un atelier : les animateurs (trices) et conférenciers (res) exposant.e.s doivent signer la convention.

Le cadre légal

Le collectif  « RêveSolutions »  ne s’est pas constitué en association déclarée, le festival est assuré via une association déclarée «  Les Enclavés » qui est donc gestionnaire responsable légal du festival, par délégation du collectif « RêveSolutions ».

Le festival respecte le cadre réglementaire concernant notamment l’hygiène, la sécurité et l’accueil de publics.

Le festival, même s’il n’est pas subventionné, peut bénéficier, outre de l’usage de terrains communaux, des services de la municipalité. Celle-ci affecte des moyens humains et matériels (stands, mise en place du terrain…) pour la manifestation.

Cette Charte a été rédigée par le noyau dur de  « RêveSolutions » et approuvée à l’unanimité lors de la réunion du  13 juin 2020 par l’ensemble des présents.

La philosophie du festival

Nous avons à cœur de réaliser un Festival qui soit en adéquation avec la permaculture, c’est pour cela que nous avons décidé d’appliquer ses 3 éthiques :

Prendre soin de la terre

Le respect de la Terre et de toute forme de vie, végétale et animale.

Tout sera mis en place pour produire le moins de déchets et utiliser le moins d’énergie possible.

Prendre soin de l’humain

Le Respect de l’autre et de ses choix (religions, alimentations, santé, spiritualité, us et coutumes…)

L’entrée du Festival et ses ateliers seront en participation financière libre et consciente pour une accessibilité à toutes et à tous.

Créer de l’abondance et la partager équitablement

Le partage et l’échange sont pour nous des moyens de sensibiliser le public à la permaculture

Des intervenants partageront leurs points de vues afin de transmettre leurs expériences au public.