Enseignement et culture

La permaculture, c’est assez épatant car ce sont des principes qui sont là, sous notre nez et depuis toujours et que l’on (re)découvre enfin !

C’est une belle fleur à 7 pétales qui interagissent ensemble.

Chaque pétale correspond à des domaines clés de notre vie en société qu’il nous faut interroger ou réinterroger pour voir si on est sur « le bon chemin ». Le « bon chemin », en permaculture, c’est celui qui avance vers une société pacifique, juste et respectueuse. Et j’allais dire pérenne car son ambition n’est pas de rester attentive à cette éthique le temps d’un souffle, ni d’une journée mais bien pour 10 ans, 100 ans, 1000 ans…

Parmi tous ces pétales, il y a celui de l’éducation et de la culture.

Avec Éric, nous nous sommes « occupés » de ce pétale. Donc, « nous », c’est Éric et moi, Isabelle.
Bien que passionnée, ou tout simplement intriguée par les autres pétales, celui-ci occupe mon esprit quotidiennement.
C’est celui qui concentre mes interrogations et toute mon attention tout simplement parce que l’enfance me paraît être la période fondamentale de notre vie. Et puis, nous vivons tous et toutes avec des enfants, ne serait-ce qu’avec l’enfant que nous avons été. Il ne nous a pas quittés et il contribue tellement à la femme ou à l’homme que nous sommes aujourd’hui.
Quand je pense « éducation » une bouffée d’interrogations et de chemins déboule dans ma tête.
Quand je pense « éducation », je pense « transmission, enfance, toute petite enfance, voire même conception », je pense « enfant d’aujourd’hui et adulte de demain », je pense « héritage cuturel, émotionnel, transmission de valeurs, écoute, attention, tendresse, rires, cauchemars, jeux, échanges, mélanges, rêves… ».

Et par chance, c’est un peu tout cela que nous proposent de découvrir Amélie, Cécile, Marguerite, Nicole et Stéphanie.

Amélie nous parlera de la langue des signes qui permet de communiquer avec le tout petit avant même qu’il ne sache parler.

Cécile est comme une abeille ouvrière pour le changement sociétal. Fondatrice d’une école alternative primaire, elle nous parlera de l’enjeu que représente l’éducation par les apprentissages naturels dans le cadre d’un changement sociétal.

Marguerite est enseignante et formatrice en pédagogie Montessori. Elle viendra avec ses ateliers, son expérience et son plaisir à échanger. Bref, tout un bric à brac que bambins et/ou parents pourront découvrir, essayer, manipuler…

Nicole va nous proposer de mettre le cap sur notre confiance, cette confiance qui nous fait défaut parfois, voire même nous empoisonne la vie. Elle va sortir sa boîte à jeux, ses petites billes transparentes et en route vers les destinations qui nous nous donnerons. Elle nous proposera une « traversée » pour adultes et une autre pour enfants et adolescents parce qu’à 12 ans, on n’a pas les mêmes buts motivants qu’à 40 !

Et enfin Stéphanie viendra partager avec vous son expérience d’instruction en famille. Comment ça se passe l’école à la maison ? Qu’est-ce que cela implique ? Les enjeux, les écueils à anticiper, les atouts… ?

D’autres surprises vous attendent ! Surtout, venez avec vos copains, vos copines, vos cousins, vos cousines, vos voisins, vos voisines…